Services de santé


 La ministre Hanoomanjee veut réduire le temps d’attente dans les hôpitaux

Le système d’accueil des patients dans les hôpitaux devrait bientôt connaître des changements. La nouvelle ministre de la Santé, Maya Hanoomanjee a annoncé, en ce 25 mai, qu’elle veillerait à ce que les hôpitaux mettent en place un programme de rendez-vous échelonnés, destinés aux patients venant pour des consultations. Selon elle, ceci devrait réduire le temps d’attente pour les patients, de même que la pression sur les médecins.

Lors d’une visite dans plusieurs unités de l’hôpital Jeetoo, à Port-Louis, en ce 25 mai, la ministre de la Santé, Maya Hanoomanjee, a pris note de plusieurs améliorations devant être apportées à cet hôpital, pour une meilleure fourniture des services aux patients. Parmi ces améliorations, figure son idée d’échelonner les rendez-vous donnés aux patients, d’heure en heure.  Par exemple, pas plus d’une dizaine de patients auront rendez-vous à l’hôpital entre 9h à 10h et ainsi de suite, jusqu’à 16h.

Ce matin, lors de sa visite, la ministre Hanoomanjee a interrogé des patients qui attendaient d’être consultés et il s’est révélé qu’ils étaient nombreux à avoir obtenu un rendez-vous à la même heure. Ceci cause inévitablement des encombrements dans le système. Les patients doivent attendre et les médecins ont du mal à gérer l’afflux de patients.

La ministre de la Santé a aussi remarqué que le temps d’attente pour les femmes enceintes est «trop long». «Il faudra diminuer ce temps d’attente», note-t-elle. De plus, elle a aussi rencontré une future maman qui a dû faire le déplacement de St  Pierre pour une consultation à l’hôpital Jeetoo, à Port-Louis.

«Il existe des centres de santé qui ne disposent pas de certains équipements, tels que ceux pour l’échographie. Il faudra régler ce problème afin que les patients n’aient pas à se déplacer loin de chez eux pour obtenir ces services dans d’autres centres ou hôpitaux», affirme Maya Hanoomanjee.

Au cours de sa visite à l’hôpital Jeetoo, la ministre de la Santé s’est, entre autres, rendue dans les unités pédiatrie et post-natal. C’est là qu’elle a constaté la nécessité de créer une  unité spéciale pour les enfants victimes d’abus. «Je consulterai la ministre du Bien-être de la famille, Sheila Bappoo, à ce sujet», dit-elle. La ministre de la Santé est aussi d’avis qu’une unité devrait être dédiée aux adolescents.

Actuellement, les enfants âgés de 0 à 12 ans sont admis dans la zone pédiatrie. Ceux âgés de plus de 12 ans sont placés avec les patients adultes, ce qui, aux yeux de Maya Hanoomanjee, «n’est pas normal». 

Toutefois, ce problème, du, il semblerait, à un manque d’espace, devrait prochainement s’arranger à l’hôpital Jeetoo. Les travaux du nouveau bâtiment vont bon train. «La première phase sera prête d’ici décembre 2010 et le reste d’ici décembre 2011. Il y a aura plus de place et de nouvelles unités spécialisées», précise le Dr Devanand Rajcoomar, directeur de l’hôpital Jeetoo.

Par ailleurs, la ministre de la Santé a déclaré, aujourd’hui, que l’informatisation des services dans les hôpitaux et la formation constante du personnel soignant pour l’acquisition des toutes dernières techniques, font partie des priorités de son ministère.

Elle souligne que tous les policy decisions prises concernant un hôpital, seront aussi appliquées aux autres établissements de santé.
source:http://www.lexpress.mu/story/12445-la-ministre-hanoomanjee-veut-reduire-le-temps-d-attente-dans-les-hopitaux.html

Advertisements
This entry was posted in Politics and tagged , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s